Pour découvrir et pratiquer la pêche, pour connaître et reconnaître les poissons        
 

 Vos loisirs grandeur nature pêche, nautisme, chasse, camping et rando, animaux avec PECHEUR.COM !

Techniques de pêche

Traduire


 

PAGE D'ACCUEIL

TECHNIQUES
Pêche au coup
Pêche à l'anglaise
Pêche à la mouche
Pêche au toc
Pêche à rôder
Pêche en surfcasting
Pêche à la bombette

MATERIELS
Cannes à pêche
Moulinets
Montages pêche
Flotteurs
Leurres carnassiers
Accessoires

POISSONS
Présentation
Poissons Eau douce
Poissons Mer
Poissons Aquarium
Fish Base

REGLEMENTATION
Les Fédérations
Réglementation
Ouverture
Cartes, CPMA

EN SAVOIR PLUS
Amorces pêche
Esches
Noeuds de pêche
Lignes pour pêcher
Articles et conseils
Sécheresse

INFORMATIONS
Annuaire
Bibliographie
Dictionnaire
Liens favoris
Lieux de pêche

SERVICES
Album photos
Météo en ligne
Calendrier lunaire
Agenda du pêcheur

BOUTIQUE
Matériels & Articles
Presse halieutique
Livres pêche
Vidéos pêche
Carnet de pêche
E.V.E.

CONTACT

NEWS LETTER

SURFEZ ECOUTEZ

ECOUTER FREQUENCE TERRE EN DIRECT

chasse pêche petites annonces

La pêche
Surfcasting

 

La pêche en surfcasting - La "recherche du poisson dans la vague", autrement applelée "surfcasting", se pratique à partir de la côte (sable, roche ou digue) et plus particulièrement d'une plage de sable avec une canne posée à la verticale sur un piquet et une ligne appâtée.

D'où que vous pêchiez, le matériel, les montages et les appâts sont pratiquement les mêmes Le Surfcasting consiste à envoyer une ligne de fond, lestée par un plomb de 50 à 200 g puis à attendre la touche.

Le Surfcasting met le pêcheur en contact avec la nature durant des heures, des nuits entières. Les levers et couchers de soleil inoubliables, les ciels étoilées, une mer souventcalme mais parfois formidablement démontée sont au menu. Face à la mer avec son équipement et entre autre nourriture, boissons chaudes, couverture, des vêtements chauds, éclairage...il attendra avec patience que le poisson vienne mordre à l'hameçon.

Si la pêche à rôder peut se pratiquer pour attraper de petits poissons (fritures, gardons), elle est plus généralement pratiquée pour la recherche de carnassiers sur les bordures des étangs, des rivières et torrents. Trés souvent, les pêcheurs amateurs de carnassiers, utilisent dans leur quête divers appâts artificiels ou naturels.

La plombée

Il existe de nombreux types de plomb. Ceci étant, on utilise trés souvent l'un ou l'autre de ceux-ci :  

- Des plats en forme de palet. Trés stables car ne roulant pas et s'envasant.Ils sont particulièrement utilisés sur les fonds sableux ²plats  

- Des "châtaignes" hérissées de pyramides à ne pas uiliser dans les rochers.  

- Des "grapins" qui ont différentes formes mais avec en bout des griffes destinées à ancrer la ligne sur le fond.

 

plomb surfcasting paletplomb surfcasting chataigneplomb surfcasting grapin

Votre choix se fera donc en fonction des fonds : à griffes en laiton tordables sur sable ou algues, plats sur vase, bien fuselés et à griffes raides rabattables sur roche.

Le  bas de ligne

Le bas de ligne est la partie la plus importante, car le poisson ne doit pas se méfier du montage. S'il doit être discret il se doit aussi d'être solide. Avec 1, 2 ou 3 dérivations plus ou moins longues au dessus d'un plomb terminal le principe est à peu de chose près identique d'un montage à l'autre.

Le montage

Un montage courant consiste à monter 2 ou 3 avançons (empiles) perpendiculaires à la ligne, étagés sur une distance comprise entre 80 cm à 2,5 m. Les avançons eux mesurent entre 20 cm à 1 m. Chaque avançon est fixé à la ligne principale soit par une noeud fixe ou par un dispositif rotatif. Il peut être lié directement au corps de ligne ou noué au bout d'une tige appelée clipot.
Le "noeud d'empile" utilisé est une boucle faite sur le fil du corps de ligne. Cette boucle doit medurer étirée entre 10 cm et 50 cm. En coupant au ras du corps un des fils émergents du noeud de la boucle, vous obtenez un avançon au bout duquel on fixe l'hameçon.
Si vous faites une petite boucle sur le corps de ligne vous pouvez y nouer un avançons fait d'un nylon de plus faible diamètre. Si cette technique est discrète, il n'en demeure pas moins que le vrillage autour du corps est toujours à craindre. Le choix du monteur peut être aussi de laisser chaque avançon libre de tourner autour du corps de ligne. Pour cela, utilisez un émerillon triple en forme de T) en laiton.
Cette solution semble simple mais elle nécessite 3 noeuds avec les risques que cela comporte. Pour remédier à cet inconvéniant, vous pouvez glisser sur le corps deux perles avec entre elles un petit tube de 2cm. En faisant le noeud adéquate à l'extrémité de l'avançon vous pourrez l'attacher sur le petit tube et amoindrir ainsi les risques de casses tout en concervant l'avantage d'un avençon libre de tourner autours du corps de ligne.  
D'autres montages autorisant le coulissement du bas de ligne permettent un autoferrage du poisson lors de sa fuite. Pour bloquer des perles sur un nylon, vous pouvez soit faire un noeud d'arret en amont et en aval du montage ou utiliser 2 "coil grip". Ces micro ressorts une fois étirés aprés leur mise en place, bloqueront le dispositif de fixation de l'avançon.

Pour ce qui est des nylons à utiliser, quelques règles sont à respecter.
Pour lancer loin du 35/100 devrait faire l'affaire. Le lancé est cependant trés violent et peut prendre en défaut cet taille de nylon. Il est possible de terminer le remplissage d'un moulinet par une petite dizaine de mètre de 45/100. Ainsi la résistance au lancé sera améliorée.
Le noeud de liaison entre les 2 diamètres de nylon constituant le corps de ligne est trés important. Le fait d'utiliser environ dix mètres de 45/100 permet d'avoir toujours une longueur de fil de ce diamètre en position d'enroulement sur le moulinet.Cela diminue d'autant le risque de voir passer le noeud à trés grande vitesse dans les anneaux de votre canne. Ceci étant méfiance, un noeud n'est jamais à négliger, quel qu'il soit et où qu'il soit.
En mer, l'utilisation des tresses peuvent représenter une solution vis à vis des problèmes de solidité.
 

Le moulinet

La robustesse est aussi un critère de choix en ce qui concerne les moulinets. Chez Mitchell, Shimano ou Daiwa, on trouve des modèles tout à fait adaptés au Surfcasting. Pour ce type de pêche il faut compter sur minimum 300 mètre de nylon et opter pour la force de récupération plutot que pour la vitesse

moulibet surfcastingcanne a peche pour la pêche au surfcasting

La canne

Pour ce qui est des cannes, il est admi qu'une canne à pêche de 4,50 pouvant tirer assez loin quelques 200 g fera parfaitement l'affaire. Pour plus de sécurité préféré donc une canne supportant 250 g

L'appât

Nous en terminerons avec quelques mots sur les appats. D'une façon générale, les poissons aiment qu'on leur présente ce qu'ils recherchent dans le secteur.  Le crabe, la crevette, l'arénicole, le bibi, les poissonnets vivants tels que l'éperlan, le lançon, ou morts comme la sardine et certains coquillages figurent à leurs menus. Le Bibi est pour la plupart des poissons de côte une véritable friandise et la garantie de partie de pêche inoubliables.

Montage pour la pêche en surfcasting
 


Retrouvez les conseils, trucs et astuces dans la rubrique
En savoir plus


- Espace des annonceurs -

Pour approfondir le sujet

En sélectionnant quelques mots clés (exemple : pêche surfcasting), vous trouverez les meilleurs liens


Lire l'article sur
"
La pêche à la bombette"

 

 

Hébergement
 
OVH

Copyright 2009 © Encyclopêche - Webmaster R. de Saint-Seine
SéjourOscope - Etang des Lombards - Blog PlusOnet