AU SOMMAIRE

 

 

 

 

Techniques de pêche
  Poissons d'eau douce
En savoir plus
Informations

 

 Pour 2015
 

Pensez à votre carte de pêche

 Matériels de pêche
 Poissons de mer
 Réglementation
 Services
 

 

 

 

 

Etude "Impacts socio-économiques de la pêche de loisir en eau douce en France"

LogoLundi 3 mars 2014, la Fédération Nationale de la Pêche en France a présenté lors d’une conférence de presse l’étude sur le Poids Economique de la Pêche de Loisir menée par le cabinet BIPE. Outre les 2 milliards d’euros d’impacts économiques que représente notre activité, il est intéressant de constater que les pêcheurs sont des hommes de toutes les générations et que la motivation principale la plus citée est la détente (53%), vient ensuite le contact avec la nature (20%), le plaisir de la capture (15%) et la compétition (15%).

Ces données ont permis d’affiner également le portrait socio-économique des pêcheurs de loisir, à savoir :

- Les ouvriers représentent 37% des effectifs, soit davantage que la moyenne nationale (respectivement 24 et 21% selon l’INSEE). 17% sont des cadres ;
- 51% des répondants affirment pratiquer la pêche seuls, 35% pêchent le plus souvent entre amis et 11% en famille ;
- Les techniques les plus utilisées sont le coup/toc (63%), le leurre (55%) et la pêche au vif (41%). 24% pratiquent la pêche à la mouche. (Pour rappel la pêche au coup des poissons blancs est praticable toute l’année.)

L’étude met également en avant le dynamisme humain de cette activité territorialisée : plus de 40000 bénévoles et 1000 salariés sont répartis dans les départements français. Une force humaine qui permet aux structures associatives de la pêche de loisir (fédérations départementales et associations locales) de réaliser de grands travaux environnementaux d’intérêt commun. Ainsi, 1100 km de rives sont réhabilitées et 710 interventions ponctuelles sont menées chaque année. 

Document UNPF    Fichier PDF 

 

 

 

Hébergement OVH   Copyright 2015 © Encyclopêche - Webmaster R. de Saint-Seine